Journées européennes des Métiers d’Art

Dans le cadre de la 10e édition des Journées européennes des Métiers d’Art, La Poste organise une visite de l’imprimerie des timbres-poste de Phil@poste, à Boulazac, le jeudi 31 mars 2016, de 9 h à 12 h. Pour réserver l’une des quinze places offertes, il suffit de s’inscrire du lundi 21 mars 14 h au jeudi 24 mars 14 h, par courriel, à l’adresse suivante : toutsurletimbre.philaposte@laposte.fr
Les quinze places seront attribuées par tirage au sort aléatoire, le 25 mars. Les heureux gagnants seront avertis par courriel.

Carnet

Bernard Augustin nous a quittés, mardi 15 décembre 2015, des suites d’une longue et douloureuse maladie. C’était une figure bien connue de la philatélie. Il était de tous les salons, de toutes les manifestations où il exposait bien volontiers et aimait rencontrer d’autres collectionneurs. En tant que membre de l’Union marcophile, il avait récemment participé à Marcophilex XXXIX, à Auvers-sur-Oise, où il s’était montré très actif, comme toujours, lors des ateliers, en posant des questions pertinentes. Il était également adhérent à l’Amicale philatélique de Luxeuil et au club philatélique d’Eaubonne et environs. En octobre 2006, il avait contribué à L’Écho de la Timbrologie à travers sa collection « À quoi sert un chef d’orchestre ? ». Il aimait la musique – une passion transmise par son père, violoniste de profession. Il avait d’ailleurs monté une autre thématique exclusivement consacrée au violon. En histoire postale, il s’intéressait plus particulièrement au département de la Haute-Saône. Il avait même dirigé un ouvrage collectif : La Poste en Haute-Saône – La poste en milieu rural 1830-1911. Au moment de son décès, nous étions en cours de préparation, avec lui, d’un article sur les GVC de la Haute-Saône. Il paraîtra à titre posthume dans le numéro de L’Écho de la Timbrologie de janvier, avec l’aimable autorisation de sa fille Isabelle. Être lumineux, cultivé, sensible, attentif aux autres… Bernard Augustin manquera à ses amis. L’Écho de la Timbrologie adresse ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches. Les derniers adieux se tiendront au crématorium de Saint-Ouen-l’Aumône – 35 avenue de Verdun –, le lundi 21 décembre 2015, à 13 h.

Bernard Augustin lors du dernier Marcophilex, à Auvers-sur-Oise

La poste militaire d’Épernay…

Jusqu’au 28 novembre 2015, l’Association philatélique sparnacienne vous invite à découvrir l’exposition « La poste militaire d’Épernay en temps de paix et de guerre – Renault et l’effort de guerre » à l’Office de Tourisme d’Épernay (7 avenue de Champagne). Ouverture au public du lundi au samedi, de 9 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30.

 

Histoire à Poster

À Lyon, une soixantaine d’habitants du quartier Moulin à Vent ont imaginé une collection de cartes postales dans laquelle se raconte une histoire surréaliste. La compagnie Blöffique, instigatrice de ce projet intitulé « Histoire à Poster », organise un jeu de piste autour de cette collection – diffusée au format cartes postales et affiches –, le jeudi 12 novembre, à 16 h 30, devant l’école Bordas et le vendredi 13 novembre, à 11 h 30, devant l’école Delorme (Lyon 8e).

                                                                           

 

Salon philatélique d’automne 2015

Le Salon philatélique d’automne 2015 se déroulera à l’Espace Champerret (rue Jean Ostreicher 75017 Paris – Métro Porte de Champerret Ligne 3), du 5 au 8 novembre  – lire L’Écho de la Timbrologie, novembre 2015, n° 1900.

Et voici deux informations complémentaires à propos de cet évènement, informations que nous n’avions pas reçues à temps pour vous les présenter dans nos pages.

• Le vendredi 6 novembre 2015, à 14 h 30, Anne-Marie Wimmer animera une conférence  : « Laure Diebold-Mutschler, secrétaire de Jean Moulin – commémoration nationale 1915-2015″. Auteur d’un ouvrage sur cette héroïne de la Résistance, Anne-Marie Wimmer reviendra sur le parcours exemplaire de cette Alsacienne et tentera de répondre aux questions que soulève sa disparition des mémoires et de l’Histoire…

• Par ailleurs, la poste de Saint-Marin (stand B14) tiendra un bureau temporaire Premier Jour lors du Salon philatélique d’automne, avec cachet illustré « Pont Alexandre III ».

Challenge Marcel Ponce 2014

Cette manifestation se tiendra à Lambesc, dans les Bouches-du-Rhône, les 4 et 5 octobre 2014, de 9 h à 18 h, à la salle des associations (place du Marché). L’association organisatrice de l’événement, Philatélie Jacquemard Collections, rendra hommage à deux de ses membres récemment disparus : Gilbert Réveillet (cheville ouvrière pour l’obtention du timbre « Jacquemard ») et Jacques Navrot (auteur d’un ouvrage sur le Jacquemard). Durant ces journées, des collections de toutes catégories seront proposées au vote des visiteurs. L’élu recevra le prix Marcel Ponce des mains du précédent lauréat (édition 2012).

La Flamme philatélique d’Angoulême et de la Charente endeuillée…

Nous venons d’apprendre le décès, lundi 8 septembre, de Pierre Marion, administrateur de la Flamme philatélique d’Angoulême et de la Charente, membre actif du cercle des Amis de Marianne et de la SOCOCODAMI. Pierre Marion avait également écrit toute une série d’articles pour L’Écho de la Timbrologie. Ses obsèques auront lieu à l’Isle d’Espagnac vendredi 12 septembre, à 10 h 30. La rédaction adresse toutes ses condoléances à sa famille et à ses proches.

Clap de début

 

Sophie Bastide-Bernardin, rédactrice en chef d'ATOUT timbres et de L'Écho de la Timbrologie

L’Écho de la Timbrologie et ATOUT timbres vont faire leurs premiers pas dans la blogosphère… L’idée, c’est bien sûr de vous proposer un complément par rapport aux deux revues bien connues de tous les philatélistes. Nous réagirons ici à chaud à l’actualité, reviendrons sur les sujets qui méritent développement, commenterons une émission philatélique, distillerons quelques photos qui n’ont pas trouvé leur place dans nos pages papier, etc. parce qu’ il est vrai que plus ça va, plus nous nous sentons à l’étroit. Ce rendez-vous ne sera sans doute pas quotidien (quoique… nous verrons bien) car notre activité en presse traditionnelle occupe largement notre temps. Nous espérons que vous nous rendrez souvent visite et qu’au fil des billets, vous serez de plus en plus nombreux à le faire. Bienvenue à tous !

 

La femme de la Stampa, rude, sait rester courtoise… mais si la vérité l’oblige à dire certaines choses, c’est ici qu’elle le fera – ah oui, dernière chose, si nous pouvons apporter une petite touche de poésie et de fantaisie dans le monde de la philatélie, nous ne nous en priverons pas !

 

 

Les TAAF à l’Aquarium tropical

Depuis le 8 juin dernier et jusqu’au 11 décembre 2011, dans le cadre de l’année des Outre-Mer, l’Aquarium tropical de la Porte Dorée, à Paris, présente l’exposition  » l’Océan Indien, les îles de l’Outre-Mer »… Mercredi 7 juin, un stand philatélique était installé tout l’après-midi, à côté de la fosse aux crocodiles – et dans une chaleur tropicale ! –, proposant notamment à la vente le timbre « Manchots papous » illustré par Serge Markó. Une soirée en comité restreint mais de qualité – en présence de parrains et de marraines marins : la navigatrice Isabelle Autissier, les peintres officiels de la Marine, Marie Détrée et Serge Markó et le photographe Émile Loreaux – était l’occasion d’inaugurer la résidence de création aux Kerguelen, une expérience inédite à ce jour. Sélectionnés parmi quatre cent quarante postulants, le photographe Klavdij Sluban et le plasticien Laurent Tixador, ont exprimé leur reconnaissance (ils bénéficient chacun d’une bourse de 5 000 € !) et leur joie de participer à cette aventure  au sein de « L’Atelier des Ailleurs ». Départ depuis La Réunion prévu le 30 décembre prochain et retour en avril 2012 après un séjour sur la base scientifique de Port-aux-Français dans l’archipel de Kerguelen. Lire le reste de cet article »

Carnet

Nous apprenons avec tristesse le décès de Pierre Fallot (15 août 1928 – 10 décembre 2011). Cet ancien postier – directeur de poste à Besançon – s’était passionné pour la thématique. Sa dernière collection en date concernait les chameaux mais il s’était intéressé à toutes sortes de sujets – la bicyclette, les chiens, Victor Hugo… En classe ouverte, il avait monté une présentation sur le Mont Saint-Michel. Il s’était aussi illustré dans l’histoire postale du département du Doubs dont il était natif. C’est donc tout naturellement qu’il avait été juré national et international en thématique et en histoire postale. Ancien membre correspondant de l’Académie de Philatélie, ancien vice-président de Philapostel et secrétaire de Philapostel Haute-Normandie, il était très actif dans le milieu associatif philatélique. Son ami René Geslin le décrit en ces termes : « C’était un monsieur très sobre et un grand philatéliste. C’est lui qui m’a appris la philatélie… Il était de bon conseil, simple et correct. » Ses obsèques auront lieu mercredi 14 décembre 2011 à 15 h 30 au cimetière paysager de Lacanau Ville.

Dernier timbre de Mayotte

Pour saluer la fin de la philatélie mahoraise, les Terres australes et antarctiques françaises et Mayotte réalisent le 30 décembre 2011 une émission commune. Lire le reste de cet article »

Quoi de neuf à L’Adresse Musée de La Poste ?

Hier, 25 janvier,  avait lieu la soirée d’inauguration de l’événement « Plonk et Replonk dans les collections permanentes » du musée parisien. L’occasion de jeter un regard empreint d’impertinence sur le patrimoine postal. Voici brièvement – histoire de vous donner envie de vous déplacer ! – quelques éléments burlesques retenus sur le parcours car, exceptionnellement, notre mémoire sélective a occulté tous les aspects sérieux de la présentation. À découvrir jusqu’au 31 décembre 2012.

 

Les facéties de Plonk et Replonk sont signalées par un petit logo dentelé.

 

La gastéropostale, vous connaissez ?

 

Maquette de non-émis fictif.

 

De drôles d'émissions (pas tout à fait philatéliques) sont venues s'intégrer dans la frise chronologique des timbres de France.

Planète Timbres 2012 : Phil@poste lance sa campagne de presse

Ce matin, jeudi 26 janvier, au siège du Groupe La Poste, Joëlle Amalfitano, la directrice de la communication de Phil@poste, a dévoilé les premiers éléments de la programmation du Salon du Timbre. L’événement se tiendra au Parc Floral de Paris du 9 au 17 juin. Le thème choisi est l’histoire de l’humanité à travers les siècles. Plus d’infos dans nos éditions papier à venir.

À la Mosquée de Paris

Ce matin, samedi 11 février, avait lieu à la mosquée de Paris (5e arrondissement), le Premier Jour du timbre dédié à ce sanctuaire à l’occasion du 90e anniversaire de son édification. De nombreuses personnalités politiques et philatéliques s’étaient déplacées.

C’était même la première apparition officielle de la nouvelle directrice de Phil@poste, Christèle Fontaine.

Quelques minutes avant le dévoilement du timbre « Grande mosquée de Paris » : le recteur Dalil Boubakeur, entouré de personnalités, traverse le patio pour se diriger vers la salle d’honneur.

Jean-Paul Bailly, le président du Groupe La Poste.

Jean Tibéri, le maire du 5e arrondissement.

Dalil Boubakeur, le recteur de la mosquée.

L’auteur du timbre, Yves Beaujard, en pleine séance de dédicaces.

Affluence pour acheter les timbres et les prêts-à-poster.

La philatélie, ressource essentielle dans le devoir de mémoire

Visage d'interné, dessin d'Olaf Christinsen, 1940 (collection de l'Association des Philatélistes du Pays-d'Aix).

 

 

C’est l’idée de l’Association des Philatélistes du Pays d’Aix qui œuvre depuis vingt-cinq ans à un travail de collecte du patrimoine local autour du camp des Milles situé tout près d’Aix-en-Provence. Leurs recherches les ont conduits à rencontrer les descendants de ce camp d’internement, en vigueur de 1939 à 1942. Celui-ci a d’abord détenu des Allemands et des Autrichiens qui avaient fui le régime d’Hitler pour se réfugier dans le Sud de la France. Ironie du sort, une fois la guerre déclarée, ils ont été considérés comme des « ennemis de la République française » et, à ce titre, 1 800 d’entre eux ont été retenus dans cette tuilerie désaffectée de 17 000 m2. Sous le régime de Vichy, de juin 1940 à juillet 1942, elle devient un lieu de transit pour près de 10 000 prisonniers tels que les anciens des Brigades internationales d’Espagne et les juifs originaires d’Europe de l’Est. Dans le cadre de la collaboration de Vichy à la Solution finale, la dernière période du camp des Milles est marquée par des déportations vers Auschwitz via Drancy. Le premier convoi part le 14 août 1942 et le dernier wagon le 10 septembre 1942. Au total, 2 208 personnes auront été déportées. Le camp des Milles a comme particularité d’avoir séquestré de nombreux artistes et intellectuels : l’écrivain Lion Feuchtwanger, les peintres Max Ernst et Hans Bellmer, le sculpteur Peter Lippman-Wulf, le musicien Ernst Mosbacher, le scientifique Otto Meyerhof, Prix Nobel de médecine en 1922, l’architecte Konrad Wachsmann, Prix de Rome, etc. Aussi, les philatélistes aixois ont-ils également retrouvé un certain nombre d’œuvres d’art qu’ils ont patiemment acquis dans le but de constituer un fonds historique. Accompagnés de lettres et de cartes postales du camp des Milles, ces dessins et peintures sont en ce moment même présentés dans une galerie aixoise. Cette exposition est à découvrir jusqu’au 23 mars 2012, de 14 h 30 à 18 h 30 à la galerie-librairie Alain Paire – 30 rue du Puits-Neuf – 13100 Aix-en-Provence

Pour en savoir plus sur ce sujet, lire le prochain Écho de la Timbrologie, n°1861, avril 2012. Voir aussi http://www.galerie-alain-paire.com/

Portrait du capitaine Goruchon, commandant du camp des Milles pendant la période de 1939 à 1940, par Hans Bellmer (collection de l'Association des Philatélistes du Pays-d'Aix).

En l’absence de courriels

Depuis quelques semaines, la messagerie internet de la rédaction subit de graves perturbations. Nous prions nos lecteurs et nos divers correspondants de bien vouloir nous excuser si nous n’avons pas répondu à leurs courriels. La cause en est l’absence de réception. Des équipes d’informaticiens travaillent au retour à la normale. En attendant, pourquoi ne pas reprendre la plume ou le stylo à bille ?

Les Grands Prix de l’art philatélique belge

Le palmarès a été annoncé le samedi 21 avril, à Bruxelles. Les votes reflètent à 30 % l’avis du grand public qui s’exprimait par l’intermédiaire de Philanews, revue de la poste belge. Par ailleurs, 70 % des voix de cette élection émanent d’un jury présidé par Guy Coutant et constitué de personnalités des mondes philatélique, artistique et médiatique. Récompensant le meilleur timbre belge de l’année 2011, le Grand Prix Ambassadeur a privilégié les thèmes typiquement nationaux, mettant en lumière le patrimoine culturel et industriel. Ainsi, le premier prix revient au bloc-feuillet « Grand-Place de Bruxelles » réalisé par Guillaume Broux et Jean Libert et le deuxième à un bloc-feuillet issu de la série « Régions belges » :  « le pays minier de Campine » par Bart Van Leuven et Inge Van Damme. Arrive en troisième position l’émission Europa sur le thème de la forêt illustrée par René Haussman..

Parmi les cent trente timbres en taille-douce émis en 2011 par onze pays de l’Union européenne, le jury a distingué l’émission conjointe Pologne-Suède, à l’effigie de Marie Curie, gravée par Piotr Naszarkowski. Le deuxième prix revient au bloc-feuillet en impression mixte (taille-douce/offset) de la poste espagnole sur la cathédrale de Sigüenza. Le bloc-feuillet sur la Grand-Place de Bruxelles (gravure : Guillaume Broux) est classé troisième.

Le Grand Prix pour le meilleur timbre de la jeunesse de l’Union européenne 2011 a été décerné au bloc-feuillet belge « Tintin à l’écran », suivi par l’émission chypriote dédiée au « Lièvre et à la Tortue ». La poste du Luxembourg s’est illustrée par une troisième place grâce à son bloc-feuillet « De leschte Ritter » du nom de la bande dessinée imaginée par le scénariste Lucien Czuga et le dessinateur Andy Genen.

La remise officielle des Prix aura lieu le samedi 22 septembre 2012 à l’hôtel de ville de Bruxelles.

Le bloc-feuillet belge doublement récompensé.

 

Quand la philatélie donne des ailes

Ce qui est bien avec internet, c’est que cela permet de compléter les versions papier. Dans quelques jours, en rubrique Tribune de L’Écho de la Timbrologie de juin, Éric Stival vous fera partager quelques bons moments de la vente anticipée Premier Jour du bloc-feuillet LPO à Mûrs-Érigné. Nous n’avons pas eu la place de montrer toutes les photos reçues. En voici donc quelques autres ici.

De l'affluence au stand des souvenirs de La Poste

Quand les ornithologues découvrent les oiseaux en philatélie… tandis que les philatélistes s'arrêtent devant les nichoirs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'animation philatélique était notamment assurée par le groupe local de Philapostel

 

 

Un étrange objet postal

C’est une première que nous voulions vous signaler sans tarder. À l’occasion du salon Planète Timbres qui se tiendra au Parc Floral de Paris du 9 au 17 juin, la CNEP édite un bloc-souvenir contenant un timbre à pouvoir d’affranchissement ! Imprimé à Phil@poste Périgueux et illustré par Claude Perchat, il s’inscrit dans la lignée du salon par son thème « Le château de Vincennes ». Ce traitement du timbre personnalisé est inédit puisque l’on ne connaît à ce jour ni MTAM, ni IDtimbre ainsi présenté. Étrange objet postal que nous ne saurions classer : il ne ressemble en rien au MTAM ou à l’IDTimbre… et, visiblement, il comporte deux bandes phos. Mais alors qu’est-ce que c’est ? Contrairement à ce qui avait été annoncé dans un premier temps (Cf. publicité CNEP, visuel non-contractuel ci-après), ce bloc-feuillet ne sera pas gommé mais bien autocollant. Nous menons l’enquête et nous vous tiendrons au courant très prochainement.

Une première : un bloc-souvenir de la CNEP contenant un timbre personnalisé à pouvoir d'affranchissement. Visuel non-contractuel… Affaire à suivre.

Un très bel objet postal… inédit et identifié

Et voici la version rectifiée du bloc CNEP – transmise à l’instant – du Salon Planète Timbres… Certes inédit de par sa forme (voir papier précédent sur ce sujet), cette émission est désormais parfaitement identifiable : le bloc-feuillet autocollant comporte un IDTimbre Lettre Prioritaire 20 g (deux bandes pho et mention Phil@poste). À noter qu’aucune version non-perforée ne sera disponible. Le tirage est limité à 29 000 exemplaires numérotés. Ce très bel objet sera mis en vente dès l’ouverture du Salon. Une épreuve de luxe sera également éditée.

Le bloc CNEP autocollant du Salon du Timbre comportant un IDTimbre… inédit mais identifié !

Chic Planète… Timbres

Le salon Planète Timbres a fermé ses portes le 17 juin dernier. Au lendemain de son inauguration, nous avons publié un premier reportage photos dans ATOUT timbres n°173 (15 juin-15 juillet 2012). Et dans quelques jours, vous aurez entre les mains l’édition estivale de L’Écho de la Timbrologie où nous vous proposons un tour complet de la manifestation assorti d’un article de fond. Des images, nous en avions encore beaucoup (mais vraiment beaucoup) à vous montrer. En voici quelques-unes… auxquelles vous n’aviez pas eu droit dans nos publications papier.

Visite officielle du Salon. Au premier plan, Jean-Paul Bailly, pdg du groupe La Poste. À sa gauche, Joëlle Amalfitano, la commissaire générale de Planète Timbres. En arrière-plan, on reconnaît Nicolas Routier, président du Courrier.

Le directeur de la communication du CNES, Philippe Collot, apporte quelques explications à J.P. Bailly et N. Routier.

 

Stands des postes du monde.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les trois Lisa ont un succès fou.

 

L'AFCOS et, du mauvais côté de la barrière, son président, Jean-Pierre Picquot (en costume gris et cravate).

 

 

 

 

 

 

 

Un intéressant exposé sur la chimie par Séverine Martrenchard.

Pour représenter la FFAP : Anne-Marie Schneider, Alain Hecquet et Dominique Ballagny.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux passionnés d'astrophilatélie : Alain Lentin et Luc Delmon...

 

 

Tout savoir sur le courrier, un défi pour ces écoliers !

 

Des enfants et… encore des enfants… se pressent dans les allées. Surtout en semaine ! La convention passée avec l'Éducation nationale a porté ses fruits. 18 000 scolaires sont venus en 2012 sur Planète Timbres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De quoi donner envie de faire une pause tisane… Ben oui, c'est plus calme par ici !

Avant tout, on est venu pour la philatélie : il n'y a qu'à suivre le guide !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le nouveau président de la FFAP, Claude Desarménien, élu pendant le congrès du 16 juin 2012.

Encore des guides… mais là, ils ne sont plus en service. C'est juste avant que ne débute la soirée du palmarès.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si on peut, on revient plus tard avec d’autres photos. Sinon, si vous voulez en savoir plus, lisez L’Écho de la Timbrologie de juillet-août… Vous ne serez pas déçus !

Un BT supplémentaire pour le timbre Pétanque

Nous venons de l’apprendre : le timbre-poste « Championnat du Monde de Pétanque » (vente générale le 17 septembre) a obtenu un bureau temporaire supplémentaire à Nogent-sur-Marne à l’occasion des Masters de Pétanque. Ce BT fonctionnera uniquement le vendredi 14 septembre, de 15 h à 20 h. Sur place, l’Association française des Collectionneurs olympiques et sportifs mettra des souvenirs à la disposition des visiteurs.

Mais qu’est-ce que c’est que ce CIRP ?

 Le samedi 15 septembre avait lieu le rendez-vous annuel du CIRP à Boulogne-sur-Mer. Des collections d’excellence appartenant à diverses spécialités, des conférences de haut niveau, du soleil et de la bonne humeur… Toutes les conditions étaient réunies pour une belle manifestation. Le compte-rendu complet dans le prochain Écho de la Timbrologie, n°1866, octobre 2012. Ne le manquez pas !

Édition 2013 du Tome 1 Yvert et Tellier

Depuis le millésime 2008, la couverture du tome 1 des timbres de France d’Yvert et Tellier est imaginée par un artiste du timbre. Reprenant cette création, un bloc non-postal collector accompagne l’ouvrage. La maison amiénoise a confié le travail de l’édition 2013 à Valérie Besser, graphiste responsable de l’ensemble de la communication autour de la Fête du Timbre 2012. Sa réalisation très personnelle part d’un assemblage d’objets scannés les plus divers – coquillage, fleur…‑ et les plus insolites – lingette récupératrice de couleur ! Les éléments majeurs* ont été élaborés à partir des tampons de sa collection, reprenant une imagerie du début du siècle précédent – elle en possède plus d’un millier, tous acquis alors qu’elle vivait aux États-Unis. Son style ne vous est pas inconnu ? Dans le même esprit, Valérie Besser avait conçu les timbres de vœux 2010 et l’on reconnaît sa griffe déjà présente dans les couvertures des MonTimbraMoi.

* Cristaux de glace, patineurs et soleil.

 

Carnet Meilleurs Vœux 2010.

Une couverture de MTAM sur le thème du Mariage.

 

 

…et une autre sur le thème Naissance.

 

 

Lien vers son site : valatwork.com

Bientôt la Fête du Timbre !

Pour saluer l’événement qui aura lieu les 13 et 14 octobre 2012, j’ai demandé au maquettiste de L’Écho de la Timbrologie, Vincent Ferenc, de plancher sur le thème suivant : « Les bénévoles des associations philatéliques vont au charbon pour la Fête du Timbre sur le Feu. » Et voici la belle illustration qu’il a imaginée :


Art et philatélie

Les éditions philatéliques Yvert et Tellier ont inauguré hier, jeudi 13 décembre, une galerie d’art dans les locaux du siège social – 2 rue de l’Étoile – à Amiens. Une aventure à suivre directement sur leur site dédié http://www.galerie-yvert.com/

 

 

À propos du collector XIII

Une petite précision concernant la mise en vente du collector XIII (7 € le carnet). Si ce dernier a bien été imaginé en lien avec l’exposition présentée jusqu’au 4 décembre dernier à L’Adresse Musée de La Poste et proposé à la vente sur place, il n’est pour l’heure disponible qu’auprès de la maison Even BD. Voici leurs coordonnées : Even BD 8 rue Saint-Louis 78 000 Versailles. gp@evenBD.com

Le collector XIII.

Le collector XIII.

À Notre-Dame de Paris

Claude Andréotto dédicacera le bloc 850e anniversaire de la Cathédrale Notre-Dame de Paris, le samedi 19 janvier 2013, de 14 h 30 à 17 h 30 à la cathédrale Notre-Dame de Paris. Noëlle Le Guillouzic dédicacera le lot de prêts-à-poster le samedi 19 janvier de 9 h 30 à 13 h 30 à la cathédrale Notre-Dame. Informations à noter dans vos agendas…

L'un des prêts-à-poster imaginés par Noëlle Le Guillouzic.

Info de dernière minute

Un bureau temporaire Premier Jour supplémentaire pour le timbre Paysage de Chaïm Soutine vient d’être annoncé. Il se tiendra au musée d’art moderne de Céret (66) les 25 et 26 janvier.

Carnet

Nous avons appris avec tristesse le décès d’Aude Ben-Moha survenu dans la nuit du 13 au 14 juin. De septembre 1999 à janvier 2009, elle avait été rédactrice en chef de L’Écho de la Timbrologie. Directrice de collection des catalogues Yvert et Tellier, elle se battait depuis deux ans contre la maladie. Ses obsèques se tiendront le mardi 18 juin à 14 h, à Notre-Dame-du-Pré, au Mans. La rédaction transmet toutes ses condoléances à sa famille et à ses amis. Un hommage lui sera rendu dans notre prochain numéro.

Nouveaux horaires de BT

Nous apprenons à l’instant un changement d’horaires concernant le bureau temporaire Premier Jour du timbre Dix ans de mécénat 2003-2013. Il sera ouvert le 5 septembre, de 11 h à 18 h. Nous rappelons qu’à cette occasion le Ministère de la Culture et de la Communication recevra les philatélistes pour ce BT au 182 rue Saint-Honoré, 75001 Paris. Une cérémonie de dévoilement du timbre se déroulera en petit comité sur ce site, à 11 h, en présence de Valérie Fourneyron, ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative.

Effet chrysalide

L’Écho de la Timbrologie se prépare à muer en 2014. Plus belle, plus structurée, sa nouvelle maquette vous guidera dans la lecture… Nous vous réservons aussi quelques surprises sur le contenu. Envie d’en savoir un peu plus ? Des pages seront présentées en avant-première dans le numéro de janvier. D’ici là, passez de bonnes fêtes de fin d’année.

 

Carnet

Nous apprenons, ce jour, la triste disparition de Christine Brulin des suites d’une longue maladie. Entrée au service des abonnements de L’Écho de la Timbrologie en 1974, elle avait ensuite travaillé, dès la fin des années 1980, pour la maison Yvert et Tellier à la cotation, à la mise en page et à la relecture des catalogues. Décrite par ses collègues comme « discrète », « courageuse » et « très consciencieuse », elle leur manquera. Elle avait cinquante-sept ans. Les obsèques se dérouleront jeudi 15 mai, à 15 h, en l’église Saint-Médard de Domart-sur-la-Luce. L’Écho de la Timbrologie adresse toutes ses sincères condoléances à ses proches.

Adieu à Jacques Gervais

Nous venons d’apprendre le décès de Jacques Gervais, ancien pdg des éditions Yvert et Tellier, dans sa 83e année, emporté par la maladie d’Alzheimer. Après ses études de droit, son mariage avec une future avocate, son service militaire dans les Chasseurs d’Afrique, et malgré les réserves de son père qui aurait souhaité qu’il entre dans l’administration, Jacques Gervais avait rejoint l’entreprise familiale en 1957. Sous sa présidence, en plein âge d’or de la philatélie, les ventes de catalogues Yvert et Tellier ont connu une progression spectaculaire. Adaptant la stratégie éditoriale aux changements géopolitiques de la décolonisation en augmentant le nombre de tomes des catalogues de cotation, il a positionné sa société comme la référence mondiale en la matière. Tout en sobriété, il défendait toutefois les intérêts de la philatélie avec conviction. Ainsi, dans un éditorial de 1982, il fustigeait déjà : « Tous ces excès ne vont-ils pas finir par nuire à la philatélie, la vraie, celle qui consiste à réunir des timbres-poste, valeurs fiduciaires destinées à l’affranchissement du courrier ? » En 1993, il avait pris sa retraite, laissant les rênes de la maison Yvert et Tellier à son fils Benoît. Entouré de son épouse, de leurs enfants et de leurs petits-enfants, il se consacrait ces dernières années à ses deux grandes passions : le bridge, pour l’activité intellectuelle, et le golf, pour l’entretien physique. Ses obsèques auront lieu en la cathédrale Notre-Dame d’Amiens, le jeudi 5 juin, à 10 h 30. Nous présentons toutes nos condoléances attristées à sa famille et à ses amis.

Serge Markó n’est plus

Il s’est envolé au paradis des artistes le jeudi 4 septembre 2014, à l’âge de quatre-vingt-sept ans. Peintre officiel de la Marine, de l’Air et de l’Armée, Membre de l’Académie de Marine, sculpteur, graveur, adepte de techniques traditionnelles occidentales et orientales, Serge Markó  était bien connu des philatélistes pour avoir illustré de nombreux timbres des Terres australes et antarctiques françaises. Il nous avait chaleureusement ouvert les portes de son atelier parisien fin 2011. Nous avons été attristés d’apprendre sa disparition. Nos très vives et sincères condoléances vont à sa famille et à ses proches. Une cérémonie religieuse se tiendra le mercredi 10 septembre 2014, à 10 h 30, en l’église Saint-François-de-Sales 15/17 rue Ampère 75017 Paris.

Serge Markó dans son atelier parisien, fin 2011.